culture d'entreprise dans les startups

La culture d’entreprise dans les startups

La culture d’entreprise dans les startups est souvent l’une des plus négligées lorsque la priorité est de se positionner, de croître, de surmonter les obstacles concurrentiels et de survivre dans l’écosystème du travail. Pourtant, il est important de garder à l’esprit que ne pas y prêter attention peut avoir des conséquences négatives sur le bien-être psychologique des collaborateurs.

Quelle est la culture d’entreprise dans les startups ? 

Souvent, elle est faible : bien qu’émergente, elle n’a pas encore eu le temps de prendre forme de manière solide. En réalité, la culture d’entreprise n’est pas seulement générée par la théorie, mais aussi par la pratique accumulée de cette culture, c’est-à-dire par le développement de l’entreprise au fil du temps. Au début, elle est probablement plus implicite qu’explicite, plus inconsciente que consciente, plus pratique que théorique et plus inconnue que connue.

Cela permet à la culture d’entreprise dans les startups de se concrétiser, de se transformer et, surtout, de s’améliorer, en devenant plus conforme à la mission et à l’objectif de l’entreprise à chaque étape de son cycle de vie, et aussi plus connue, appréciée et pratiquée par les employés. 

N’oubliez pas qu’une startup est une petite entreprise en termes d’effectifs, récemment créée, avec peu de passé, un avenir incertain et peu de biographie. Par conséquent, sa culture d’entreprise aura tendance à être un peu plus diffuse qu’elle ne le sera à l’avenir si l’entreprise prospère. 

culture d'entreprise dans les startups

Comment créer une culture d’entreprise dans une star-tup ? 

En réfléchissant, en communiquant et en pratiquant. La culture d’entreprise n’est pas une simple idée, mais une idée qui est mise en pratique. Il ne s’agit pas d’un slogan, mais d’une référence de comportement et d’identité en tant que membres de l’entreprise qui doit également guider la méthodologie de travail : le produit fabriqué ou le service offert doit refléter la culture d’entreprise, c’est-à-dire être cohérent avec elle.

Facteurs de risque pour le bien-être dans les startups

Croissance désordonnée

Tant en termes de production que de ressources et, bien sûr, de personnel. Le rythme de croissance de l’équipe au sein d’une startup tend à être incohérent et incertain. Cela affecte la structure : chaque personne qui rejoint une équipe non seulement l’enrichit, mais la change, modifie sa dynamique et établit une influence mutuelle avec la culture de l’entreprise dans la startup : la culture l’influence, mais elle la construit aussi par son attitude et son comportement. 

Rejoignez la solution mondiale de pointe en matière de bien-être mental


Un niveau élevé de stress et d’incertitude

L’avenir d’une entreprise n’est pas garanti, mais ce qui caractérise les startups, c’est le niveau élevé d’incertitude quant à leur survie, leurs réalisations, les investissements qu’elles recevront ou les défis qu’elles pourront relever, non pas à long terme, mais à relativement court terme. 

Cela a un impact direct sur le climat émotionnel de l’équipe, transmettant un niveau élevé de tension qui peut être incongru avec la culture d’entreprise et préjudiciable au bien-être psychologique des employés

Problèmes de leadership

Comme tous les autres aspects d’une entreprise jeune et en pleine croissance, la direction de ces entreprises connaît également son propre processus de naissance et de développement. Il est important qu’elle le fasse en harmonie avec la culture de l’entreprise dans les startups, bien qu’il y ait parfois des pierres d’achoppement jusqu’à ce que les équipes soient correctement mises en place et que les processus, les objectifs et le style de l’organisation soient clairs. 

Une culture d’entreprise incohérente

Comme nous l’avons vu plus haut, elle est souvent plus basée sur ce que nous voulons être que sur ce que nous sommes encore en tant qu’entreprise. La culture d’entreprise des startups a en commun avec celle des autres entreprises qu’elle présente toujours un certain degré de stabilité, mais aussi de dynamisme : elle ne cesse d’être quelque chose d’ouvert, qui peut changer en incorporant de nouvelles nuances et en abandonnant celles qui ne correspondent plus à la mission ou à l’objet social de l’entreprise. Le problème des startups est que, même si elles sont claires, elles sont encore en train de construire leur culture d’entreprise par la théorie (la penser, la communiquer), mais aussi par la pratique.

Ne pas disposer d’un véritable service des ressources humaines

Il est évident que certaines des tâches les plus urgentes dans le domaine des ressources humaines doivent être accomplies dès le premier jour de l’existence d’une entreprise, qu’il y ait ou non un véritable département chargé de s’en occuper. Cependant, avoir des ressources humaines pour s’occuper des ressources humaines n’est pas la même chose que « couvrir le dossier » du point de vue de l’urgence. Cela conduit à se consacrer à la partie la plus bureaucratique et la plus difficile à gérer de ce domaine et à laisser pour plus tard tout ce qui touche à la gestion du bien-être psychologique du salarié. 

Les clés du bien-être au travail dans une startup

« Ne pas supposer que »

L’une des erreurs typiques que peuvent commettre les responsables des ressources humaines, en particulier dans les startups, est de tirer des conclusions importantes sur l’état d’esprit du personnel, c’est-à-dire sur le climat de travail, par le biais de suppositions, d’observations superficielles ou de projections (en attribuant notre propre état d’esprit à d’autres personnes). 

En particulier dans les startups, où l’équipe est parfois très petite, il peut arriver que nous ayons un bon accès au climat de travail du personnel, parce que nous avons une relation très étroite, qu’il y a beaucoup de confiance et, surtout, qu’il est difficile de le dissimuler. Cependant, la situation précaire et vulnérable de l’entreprise peut inciter les gens à dissimuler leurs états d’âme et leurs opinions, ou conduire les responsables à ne pas y prêter attention parce que cela n’est pas considéré comme une priorité. Il faut s’en méfier.

La vue d’ensemble

Comme nous l’avons déjà indiqué, toutes les entreprises doivent se préoccuper de l’avenir, quelle que soit leur solidité. Toutefois, dans le cas des startups, cette obligation est urgente et déterminante : si elles ne se soucient pas et ne se préoccupent pas intensément de leur avenir, il est fort probable qu’elles n’en auront pas et qu’elles disparaîtront littéralement en l’espace de quelques semaines. 

L’avenir dont se préoccupent les startups est donc si immédiat qu’il est souvent confondu avec le présent et génère un fonctionnement très court-termiste : seule la survie urgente compte et tout le reste peut attendre. Parfois, ce « tout le reste » inclut le bien-être mental des personnes, qui a toujours du mal à trouver un moment opportun pour être pris en charge et géré. 

Une vision panoramique, prenant en compte le court terme mais aussi le moyen et le long terme, est également nécessaire dans les startups. 

Informations et conseils professionnels

Les entreprises ne doivent pas tout savoir, par exemple comment s’occuper du bien-être psychologique de leurs collaborateurs. Elles ont suffisamment de travail à accomplir pour réussir à progresser, atteindre leurs objectifs et rester fidèles à leur raison d’être. 

L’important est d’assumer la responsabilité des domaines de l’entreprise que nous ne savons pas couvrir nous-mêmes et de demander l’aide d’experts qui peuvent offrir la meilleure assistance. Dans le cas du bien-être psychologique et émotionnel des employés et de la culture d’entreprise dans les startups, ces experts sont des psychologues spécialisés dans le bien-être au travail, comme ceux d’ifeel. 

culture d'entreprise dans les startups

Bien-être émotionnel et mental pour les entreprises

Chez ifeel, nous travaillons en partenariat avec des entreprises du monde entier pour inspirer la croissance humaine et guider les organisations dans l’instauration d’une culture positive du bien-être mental. Une approche sur mesure et centrée sur les personnes qui place la santé de vos collaborateurs au centre, en tant que pilier fondamental pour attirer et retenir les talents ainsi que pour renforcer leur sentiment d’appartenance. 

Une solution unique, complète et évolutive qui utilise la puissance des données pour fournir une compréhension holistique du bien-être psychologique de vos employés, tout en garantissant la qualité du service et la confidentialité pour votre équipe.

Nous espérons que cet article sur la culture d’entreprise dans les startups vous a intéressé. Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les solutions d’ifeel en matière de bien-être mental pour les entreprises, il vous suffit de demander et nous contacterons votre équipe dans les plus brefs délais.

  • Nueva llamada a la acción
  • Nueva llamada a la acción
  • Découvrez nos articles sur le même sujet

    travailleurs du savoir
    Bien-être au travail

    Travailleurs du savoir ou Knowmads

    On les appelle travailleurs du savoir, et on les appelle même « knowmads », ou nomades du savoir, en référence à leur grande mobilité professionnelle.