bien-être émotionnel dans l'entreprise

Le bien-être émotionnel dans l’entreprise : pourquoi est-ce essentiel ?

S’occuper du bien-être émotionnel sur le lieu de travail ne devrait pas être une priorité réservée aux grandes entreprises, à celles qui disposent d’un grand nombre d’employés et d’une culture d’entreprise largement développée. 

Les petites et moyennes entreprises ont également une culture entrepreneuriale, même si elles n’en ont pas pleinement conscience ou si celle-ci est encore quelque peu immature. Mais, surtout, elles sont aussi constituées d’une équipe humaine. Aussi petit que soit ce groupe, ses performances dépendent dans une large mesure de son bien-être psychologique. 

S’occuper du bien-être émotionnel dans les entreprises ne doit pas être une question d’improvisation ou de considérer comme acquis que cela se fait déjà, même si l’expliquer n’est pas chose aisée. Au contraire, cela peut se faire à l’aide de programmes spéciaux de bien-être émotionnel pour les entreprises fournis par des psychologues professionnels comme ceux qu’ifeel offre à ses collaborateurs. 

Comment améliorer le bien-être émotionnel au travail

Le bien-être émotionnel dans l’entreprise est l’un des grands défis des organisations. Chaque phase du cycle de vie d’une entreprise a ses défis psychosociaux. Cela vaut aussi bien pour une multinationale centenaire que pour une start-up dont l’équipe ne dépasse pas le nombre des doigts d’une main. 

Naître, se positionner, construire la marque, vaincre les premières crises, surmonter les phases de financement, s’étendre… Autant de défis différents qui apparaissent dans l’évolution de l’entreprise et qui testent la capacité de son capital humain à s’adapter aux exigences du moment. 

bien-être émotionnel dans l'entreprise

Ce n’est pas parce qu’une entreprise est établie qu’elle n’a plus de défis à relever. Aucune entreprise, aussi puissante soit-elle, n’a un avenir assuré, comme si une fois le succès atteint, une inertie magique poussait les organisations à rester à ce niveau. Les grandes entreprises disposent d’une multitude de ressources financières, mais aussi d’un réseau complexe d’intérêts qui peuvent être difficiles à coordonner. Elles disposent également d’une marque connue dont la réputation doit être maintenue. Mais surtout, elles sont soutenues par une armée de travailleurs dont le bien-être émotionnel doit être entretenu chaque jour pour que les performances ne faiblissent pas un seul instant. 

Cependant, le stress, l’anxiété, la peur, les conflits interpersonnels, la frustration ou les erreurs commises dans la direction d’une équipe ne sont pas exclusives à un certain type d’organisation : elles existent au début, au milieu et à la fin, quelle que soit la croissance de l’entreprise. 

C’est pourquoi il est si primordial d’avoir un programme de conseil personnalisé pour vos responsables des ressources humaines et de mettre en place une stratégie dès les premiers stades de leur développement afin de prévenir les problèmes potentiels de santé mentale en vue de prendre soin du bien-être émotionnel dans l’entreprise.

Grâce au programme de bien-être émotionnel pour les entreprises conçu par ifeel, les entreprises peuvent désormais promouvoir la santé mentale de leurs employés de manière ordonnée et guidée par les données.

Comme le montrent les faits, cela sera toujours beaucoup plus rentable pour l’entreprise que de faire face à la détérioration de la santé mentale de l’équipe lorsqu’elle se produit. Quant aux petites et moyennes entreprises, elles connaissent mieux que les grandes sociétés l’intérêt de gérer efficacement chaque centime dont elles disposent. 

Comprendre le plan de soins de santé mentale dans l’entreprise

Le stress du démarrage, les trébuchements du débutant, le multitâche dû au manque de personnel, le décalage entre les joies et les frustrations font partie de la traversée du désert de nombreuses petites et moyennes entreprises. Lorsqu’elles ne disposent pas d’un plan de prise en charge du bien-être émotionnel de leurs employés, fondé sur des données et accompagné par des psychologues professionnels, le climat de travail en souffre plus que de raison, affectant négativement la productivité.

Les petites et moyennes entreprises ont également tendance à disposer de ressources matérielles limitées. Cependant, il leur est plus facile d’exécuter des processus flexibles et souples que le mouvement gigantesque d’une grande entreprise. Par conséquent, les défis au sein d’une petite ou moyenne entreprise consistent à compenser les déficiences matérielles par les talents humains. Cependant, le talent ne vient pas tout seul : il faut le promouvoir en en prenant soin et en le choyant chaque jour au fur et à mesure que les faiblesses naturelles apparaissent. 

Pour s’assurer que l’humain l’emporte sur le matériel, les entreprises doivent intégrer dans leurs activités le souci du bien-être émotionnel de leur personnel. Avec quelle approche ? Certainement pas dans le cadre d’une prétendue culture d’entreprise, mais comme un moyen concret d’impliquer ces personnes dans le développement de l’entreprise. Et, bien sûr, le comprendre comme l’outil le plus puissant pour améliorer la productivité du travail. 

Comme nous l’avons expliqué, pour y parvenir, il faut partir des bonnes intentions de la direction mais ces bonnes intentions ne seront jamais suffisantes. Il est nécessaire de les traduire en décisions et de structurer une stratégie explicite d’amélioration du bien-être psychologique dès les premières étapes du développement de l’entreprise. C’est à partir de cette stratégie que seront construits les processus opérationnels plus complexes qui apparaîtront à l’avenir. 

Grandir lentement, prendre soin de soi rapidement

En bref, les nouveaux venus dans l’écosystème des entreprises ont une mission que toutes les entreprises ne sont pas en mesure de remplir efficacement et qui met clairement à l’épreuve le bien-être émotionnel de leur personnel. 

Les petites et moyennes entreprises doivent harmoniser le désir (et le besoin) de se développer rapidement avec les exigences d’une réalité qui les pousse à se développer lentement. Souvent, cette réalité mettra tous les obstacles imaginables sur leur chemin. 

Pour le meilleur et pour le pire, la vie d’une start-up, c’est surtout l’ouverture, plus l’imagination que la réalité. Ces entreprises n’ont pas de passé, elles ne sont pas porteuses d’une inertie acquise qui donne lieu au redoutable « ça a toujours été fait comme ça » des entreprises ayant un plus long historique. Elles sont, par contre, confrontées à une énorme incertitude quant à l’avenir, et l’anxiété que cela génère doit être atténuée par la transparence et la clarté de la mission des équipes. 

Traverser la « vallée de la mort » d’une jeune entreprise et la voir atteindre des stades d’évolution plus favorables a quelque chose d’une « implication artistique ». C’est comme contempler la statue qui émerge du bloc de marbre, le plan de la maison qui se convertit en bâtiment ou la robe qui apparaît là où il n’y avait auparavant que quelques mètres de tissu enroulé. 

Il convient de souligner que nous parlons de participation et non de contemplation. Quelle est la différence ? Contempler, c’est se délecter de poésie, alors que s’impliquer activement dans le développement d’une entreprise est non seulement poétique, mais aussi psychologiquement épuisant pour l’équipe. 

Comment prendre soin du bien-être émotionnel dans l’entreprise

Ifeel propose un programme de bien-être émotionnel pour les entreprises qui aide ces dernières à prendre en charge le bien-être psychologique de leurs employés, comme un élément essentiel de leur stratégie de ressources humaines et d’amélioration de la productivité. Ne négligez pas le bien-être émotionnel dans l’entreprise.

D’une part, ce programme permet aux employés d’accéder à un service de soins de santé mentale structuré en différents niveaux en fonction de leurs besoins et du degré d’implication qu’ils souhaitent avoir à un moment donné. Ils ont ainsi à leur disposition différents outils de soins de santé mentale auxquels ils peuvent accéder avec l’application ifeel. Si vous le souhaitez, ils peuvent recevoir un soutien émotionnel par le biais d’un chat avec l’un des psychologues inscrits sur notre plateforme. S’ils ont besoin d’une aide plus continue dans le temps pour pouvoir approfondir les questions qui les préoccupent, ils peuvent accéder au troisième niveau du programme : une thérapie psychologique en ligne avec un psychologue spécialisé dans des cas comme le leur. 

D’autre part, les responsables RH peuvent recevoir des conseils personnalisés, fondés sur des données, sur les principaux facteurs de risque pour la santé mentale de leurs équipes qui sont présentes dans l’entreprise et sur la façon de renforcer les facteurs de protection pour contrer ces risques. De cette manière, la santé mentale des travailleurs est favorisée tout en préservant de bonnes conditions pour une productivité optimale. 

Contactez-nous dès aujourd’hui et demandez de plus amples informations sur notre programme de bien-être émotionnel en entreprise. C’est mieux de le faire au début qu’à la fin. 

Comment puis-je améliorer le bien-être émotionnel au travail ?

Vous vous êtes probablement déjà interrogé(e) sur l’importance du bien-être émotionnel au travail. La santé mentale dans l’environnement de l’entreprise est une question complexe et il existe de nombreuses façons de la promouvoir, ainsi que de nombreux facteurs qui peuvent la mettre en danger. Les managers ne sont pas les seuls responsables du bien-être psychologique de leurs employés, mais ils ont un rôle important à jouer, par leur attitude, leur comportement et leur style de leadership dans la promotion du bien-être psychologique. 

Voici dix suggestions que vous pouvez envisager pour améliorer le bien-être émotionnel au travail.

1. Favoriser une communication saine

Parler correctement, détecter les éventuelles mauvaises pratiques de communication orale et écrite au sein de l’équipe pour améliorer le bien-être émotionnel au travail. À partir de l’authenticité, prenez la responsabilité de contribuer à une bonne ambiance. N’oubliez pas que, même si vous ne vous en apercevez pas, les gens remarquent comment vous entrez, comment vous sortez, comment vous parlez et quelles différences vous faites en vous adressant à chaque personne de l’équipe. Ne devenez pas un automate, utilisez des méthodes de communication efficaces et non invasives et écoutez activement les membres de votre équipe.

Écoutez, montrez l’exemple et n’oubliez pas que derrière chaque employé se trouve une personne.

2. S’informer et se former

Ne vous contentez pas de votre talent et de votre présumée bonne intuition et sur ce qui fait un bon patron. Apprenez comment promouvoir la santé psychologique sur le lieu de travail, quels sont les principaux facteurs qui la mettent en danger et comment cela s’applique à l’équipe dont vous êtes responsable. 

3. Fixer des limites claires et affirmées pour améliorer le bien-être émotionnel au travail

Par votre communication verbale et non verbale, vous pouvez fixer des limites agressives et vous convertir en une personne distante ou des limites protectrices pour vous et votre interlocuteur qui ne mettent aucun de vous deux mal à l’aise. N’oubliez pas que vous êtes responsable de l’équipe, que vous ne pouvez pas abuser de votre autorité ni permettre qu’elle soit sapée par un subordonné qui boycotte. N’abusez pas non plus des feux de la rampe : partagez-les.

4. Être un bon exemple

Vous avez le pouvoir d’exiger des autres ce que vous ne faites pas vous-même, mais ils seront plus enclins à le faire s’ils voient que vous le faites aussi. Et, plus important encore, il est essentiel pour leur motivation et pour leur bien-être émotionnel au travail de savoir que vous êtes autant voire plus impliqué dans le travail qu’eux : ce qui consiste à être ponctuel, avoir du temps pour soi, être habillé d’une manière ou d’une autre ou obtenir des privilèges en dehors de son poste.

5. Humaniser

N’oubliez pas que derrière un travailleur, il y a une personne. Nous sommes des humains, pas des machines. Cela signifie que nous avons tous une vie en dehors du travail, que nous avons tous des bons et des mauvais jours et que nous sommes tous imparfaits. Prenez soin des gens, donnez-leur de l’espace, montrez-leur que vous les écoutez et que vous tenez compte de ce qu’ils proposent ou de ce qu’ils vous demandent, même si vous ne pouvez pas toujours les satisfaire. N’abusez pas des gens et n’exigez pas d’eux plus que ce qui est objectivement juste car cela nuit à leur bien-être, c’est mauvais pour l’équipe et vous n’aimez pas non plus que vos propres supérieurs se comportent ainsi envers vous. Ne laissez pas le travail vous déshumaniser.

6. Ne pas confondre tranquillité d’esprit et bien-être émotionnel au travail

Il est risqué de se fier aveuglément aux apparences et de penser que, parce que les membres de votre équipe ne se crient pas dessus ou parce qu’ils s’acquittent de leurs obligations, ils se sentent bien dans leur peau et entre eux. Ne supposez pas que, parce qu’ils sourient ou acquiescent à vos propositions, ils en sont satisfaits : les gens mentent s’ils ont de bonnes raisons de le faire et ils dissimulent également lorsqu’ils pensent que c’est la bonne chose à faire. Ne vous déconnectez pas de votre équipe et essayez de suivre ses besoins afin de ne pas passer à côté du véritable climat émotionnel du bureau. 

7. Renforcer la confiance en étant cohérent

Il n’y a rien qui brise plus radicalement la confiance en quelqu’un que de contempler ses incohérences, c’est-à-dire ses contradictions flagrantes. D’un autre côté, c’est aussi une erreur que d’essayer de gagner la confiance de vos employés en les flattant, en essayant de leur soutirer des informations ou simplement en leur disant combien vous leur faites confiance sans que cela se matérialise par quelque chose de concret. Cela crée un malaise et des sensibilités et ne contribue pas à l’établissement de relations saines entre les membres de l’équipe. Veillez à l’harmonie entre ce que vous pensez, ce que vous dites et ce que vous faites. 

8. Être généreux

Vos capacités et votre rôle ont des limites mais, dans ces limites, il n’y a aucune raison de lésiner. Ne soyez pas avare d’éloges sincères, d’expressions de gratitude ou de faveurs envers vos employés lorsqu’ils les méritent. Une relation de travail est un échange dont le succès dépend, dans une large mesure, de l’affection que les deux parties y mettent. Sans en faire trop, soyez aimable, soyez juste, tirez le meilleur parti des ressources dont vous disposez. 

Ne soyez pas naïf : ce n’est pas parce que les gens sourient et obéissent qu’ils vont bien.

9. Se rendre disponible et accessible

Ne supposez pas que parce que vous vous considérez comme une personne aimable et attentionnée, vos employés ne seront pas nerveux lorsqu’ils devront vous demander quelque chose ou qu’ils auront la même perception de vous-même. Les gens ont tendance à se sentir bien lorsqu’ils savent à quoi s’en tenir, lorsqu’ils perçoivent qu’il y a un responsable qui est prévisible et communicatif, qui ne lésine pas sur les informations pour savoir où il est, quand il reviendra au bureau ou quand il est préférable de ne pas le déranger. Pour améliorer le bien-être émotionnel au travail, assurez-vous que vos employés savent qu’ils peuvent compter sur vous et qu’il y a de la place pour eux dans votre agenda et votre bureau s’ils en ont besoin. 

10. Obtenir de l’aide et des conseils

L’un des piliers du bien-être au travail est de se sentir partie prenante d’un projet, motivé, pris en compte, considéré comme un atout qui peut être sollicité pour contribuer à la réussite de la tâche. Les responsables arrogants l’oublient, et la conséquence est que les gens se démotivent parce qu’ils ont l’impression que leurs connaissances sont sous-évaluées et que, en général, une partie de leurs talents n’est pas utilisée. Les gens se sentent bien lorsqu’ils ont l’impression de jouer un rôle actif dans quelque chose, lorsqu’ils se sentent responsables d’un processus. Écoutez votre équipe et impliquez-la dans les décisions où son point de vue peut être utile.

En plus de ces conseils, vous pouvez toujours compter sur l’aide d’un professionnel. Ifeel a un programme spécial de bien-être pour les entreprises qui peut vous aider à mettre cela en pratique. Informez-vous sans aucun engagement et placez le bien-être émotionnel de votre équipe au premier plan. 

  • Nueva llamada a la acción

  • Nueva llamada a la acción

  • Découvrez nos articles sur le même sujet

    FR Pop up funding round