burnout

Comment prévenir l’épuisement professionnel : les principes de base

Trouver une méthodologie utile sur la manière de prévenir l’épuisement professionnel est l’un des éléments essentiels de toute stratégie de ressources humaines au sein de l’entreprise. 

Le terme que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de burnout a été inventé dans les années 1970 par le psychiatre Herbert Freudenberger, qui l’a observé dans un groupe de travailleurs qui présentaient des symptômes similaires : crises d’angoisse, états dépressifs, démotivation au travail, confrontations au travail et perte d’énergie.

À l’origine, le terme était utilisé pour les professionnels de santé tels que les médecins et les infirmières qui, dans leur travail de soins aux autres, s’épuisaient physiquement et psychologiquement. 

Bien sûr, cette usure se retrouve aujourd’hui dans de nombreuses autres professions, du coup le concept a été popularisé par l’expression « burnout ».

Nous n’arrivons pas à notre travail déjà épuisé

Aucun employé n’arrive à son poste dans un état d’épuisement le premier jour, même s’il est vrai que souvent nous changeons d’emploi parce que nous venons d’une expérience professionnelle antérieure négative. Peut-être que personne dans notre entreprise précédente ne se souciait de savoir comment prévenir le burnout

Quoi qu’il en soit, en général, un travailleur s’épuise de manière progressive et généralement non linéaire ou constante tout au long de son parcours. 

Les causes de ce phénomène peuvent être examinées d’un point de vue universel (ça brûle tout le monde, n’importe qui, beaucoup de monde). Ils doivent également être analysés d’un point de vue strictement individuel, en tenant compte du fait que les mêmes circonstances (horaire, tâches, responsabilité, feedback, renforcement, contexte physique, etc.) peuvent épuiser certains travailleurs et n’avoir que peu ou pas d’effet sur d’autres, même s’ils travaillent ensemble. 

Quelques facteurs favorisant l’épuisement professionnel

Comme nous venons de le mentionner, il existe différents facteurs qui favorisent l’apparition du syndrome d’épuisement professionnel. Voici quatre aspects fondamentaux à prendre en compte pour prévenir l’épuisement professionnel. 

1. Des exigences mal conçues

La méthodologie est erratique, on exige des tâches ou des responsabilités qui ne correspondent pas au poste, il n’y a pas de stratégie bien définie, il y a un manque de leadership et de références sur lesquelles s’appuyer. Un sentiment de solitude prévaut chez l’employé.

2. Charges de travail déséquilibrées

Il y a un excès de travail, mal expliqué ou injustifié. Parfois, ces excès sont combinés à des périodes de manque d’activité et l’on n’a pas l’impression que cela soit justifié, mais plutôt que c’est perçu comme non essentiel. 

3. Climat de travail négatif

Le climat de travail est l’atmosphère de travail que les employés respirent et qui se nourrit, notamment, de leurs relations, de leurs liens, ainsi que du leadership que les managers établissent. Lorsque le climat de travail est négatif, il est très difficile de maintenir la motivation et l’implication dans les tâches. 

4. Manque de motivation

La personne n’a pas le sentiment de travailler sur quelque chose de significatif, elle a l’impression que ses efforts ne donnent pas de résultats, pas même sous forme de reconnaissance. Ils perçoivent un manque de sens dans ce qu’ils font et peu de justification pour ce qu’ils sont chargés de faire. Ils effectuent des tâches ennuyeuses et leur apprentissage et leur développement professionnel sur le poste ne sont pas encouragés. 

Le syndrome d’épuisement professionnel indique une déconnexion psychologique importante entre le travailleur et sa tâche. Il s’agit donc également d’un problème de lien entre le travailleur et l’entreprise, qui peut conduire à un congé de maladie suite à une dépression ou à une fuite de talents si le travailleur décide de mettre fin à sa situation en émigrant vers d’autres entreprises. En tout cas, c’est l’un des obstacles les plus importants à une performance efficace.  

épuisement professionnel

Comment prévenir le burnout ?

Lorsque nous réfléchissons à la manière de prévenir le burnout, il est essentiel de ne pas mettre la charrue avant les bœufs, ni de rester en surface. Toute stratégie de prévention d’un phénomène pernicieux dans l’entreprise doit, pour être efficiente et efficace, partir d’une recherche systématique des causes de ce phénomène. 

En ce sens, les outils qui permettent aux entreprises d’identifier et de mesurer les principaux facteurs de risques psychosociaux auxquels sont confrontés les collaborateurs de l’entreprise, y compris, bien sûr, le syndrome dit d’épuisement professionnel, sont particulièrement pertinents. 

Comme nous l’avons vu, certaines causes de l’épuisement professionnel sont à rechercher dans des processus mal planifiés, des charges de travail déséquilibrées, un climat de travail négatif et un manque de motivation. Par conséquent, les stratégies de prise en charge du bien-être psychologique des employés devraient être orientées vers la prévention des mauvaises pratiques en matière d’organisation et de leadership, l’amélioration de l’environnement de travail en favorisant la cohésion d’équipe et le suivi détaillé de l’ensemble du parcours des employés afin de détecter et de corriger les déséquilibres dans leurs rôles et responsabilités. 

Programme de bien-être émotionnel pour les entreprises

Chez ifeel, nous savons que le travail ne doit pas perturber le bien-être des gens. C’est pourquoi notre équipe de psychologues, experts en bien-être au travail, a créé un programme de bien-être émotionnel pour les entreprises qui améliore la rétention des talents, réduit l’absentéisme et combat le stress des employés. 

Dans notre section Ressources, vous trouverez du matériel précieux, comme des podcasts, des guides RH ou des entretiens avec des responsables RH de premier plan. En outre, nous disposons d’un modèle de facteurs de risques psychosociaux, que vous pouvez utiliser pour vous conformer aux exigences de l’inspection du travail.  

Grâce à notre programme de bien-être émotionnel, vos responsables RH peuvent recevoir des conseils personnalisés, fondés sur des données, pour améliorer le bien-être psychologique de leurs équipes. En outre, ce programme offre aux employés un service de soins de santé mentale à 360°, structuré à différents niveaux en fonction de leurs besoins. Essayez notre programme dès maintenant pour voir comment il pourrait vous aider.

Nous espérons que vous avez trouvé cet article sur la façon de prévenir le burnout intéressant. Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur notre programme de bien-être émotionnel pour les entreprises, il vous suffit de nous le demander et nous contacterons votre équipe dans les plus brefs délais.

  • Nueva llamada a la acción

  • Nueva llamada a la acción

  • Découvrez nos articles sur le même sujet

    FR Pop up funding round