arrêt maladie santé mentale

Les arrêts de travail liés à la santé mentale sont en hausse, le saviez-vous ?

L’augmentation des arrêts de travail pour cause de santé mentale sur le marché du travail français a été observée. Le Baromètre annuel Absentéisme de Malakoff Humanis 2022 révèle que le nombre de salariés arrêtés est supérieur à 40% chaque année depuis 2016.

Au-delà du Covid, les arrêts de travail sont fortement impactés par la dégradation de la santé mentale, particulièrement marquée depuis le début de la crise. 43% des salariés qui jugent leur santé mentale médiocre ont été arrêtés en mars 2022 (vs 18% pour l’ensemble des salariés). Ce chiffre atteint 51% chez les moins de 30 ans.

arrêt maladie santé mentale

Prévenir l’augmentation des arrêts de travail pour raisons de santé mentale

Un arrêt de travail dû à un problème de santé physique soudain (une opération urgente, une blessure suivie d’une convalescence, une maladie inattendue nécessitant un repos ou un isolement) est difficilement évitable, voire inévitable. 

D’autre part, le congé parental est tout à fait prévisible mais aussi nécessaire et positif pour les bébés, pour leurs parents et, en fin de compte, pour l’entreprise dans laquelle ils travaillent. Toutefois, l’augmentation des aarêts maladie pour raisons de santé mentale doit être considérée comme une source d’inquiétude et doit être prévenue. 

La déstigmatisation croissante des problèmes de santé mentale et la mise à disposition de thérapies psychologiques signifient que de nombreux employés « sortent du placard » à propos de ces difficultés et peuvent plus facilement prendre des congés.  

Il est évident que ces congés sont une ressource utile pour ceux qui en ont besoin et qu’ils devraient être utilisés dans de tels cas. Cependant, ils peuvent également être considérés comme une solution extrême en termes de coût économique pour les entreprises et en termes de conditions de santé pour les personnes qui les prennent. 

Rejoignez la solution mondiale de pointe en matière de bien-être mental


Un coût économique important

En effet, chaque arrêt de travail en soi et, dans une plus large mesure, l’augmentation des arrêts de travail pour raison de santé mentale, représentent un coût économique mesurable, élevé et croissant pour toute entreprise mais, surtout, pour certaines. Lesquelles ? Les entreprises qui n’investissent pas suffisamment dans des programmes de prévention, par exemple par le biais de services globaux de bien-être émotionnel pour les entreprises

L’idéal est de combiner différents outils et actions (utilisation de ressources dans une appli, formation, sensibilisation, soutien émotionnel, thérapie en ligne, etc.) Ce type de stratégie peut aider à détecter d’éventuelles situations de burnout au sein de l’équipe, une condition psychologique qui peut se compliquer et nécessiter un congé pour cause de stress ou de dépression, par exemple, si elle n’est pas traitée à temps. 

Un outil d’épargne

La mise en place d’un programme de bien-être pour les entreprises est une option de plus en plus répandue parmi les organisations de tous les secteurs, car il s’agit d’un outil réellement efficace pour aborder et prévenir le burnout

De cette manière, il est également possible d’économiser des coûts humains dus non pas tant à une augmentation des arrêts maladie pour problèmes de santé mentale qu’à une éventuelle mauvaise utilisation de ce même instrument : attendre trop longtemps pour en profiter et le faire lorsque le problème de santé s’est aggravé, les utiliser dans des cas où ce n’est pas nécessaire, les prolonger dans le temps plus ou moins de ce qui est nécessaire ? 

Il ne faut pas oublier qu’en général, il est nécessaire de reprendre le travail après une période d’arrêt maladie, ce qui implique également une dépense d’énergie importante tant pour le salarié que pour l’entreprise. C’est pourquoi les formations, les actions de sensibilisation et les conseils professionnels mentionnés ci-dessus sont particulièrement utiles. 

arrêt maladie santé mentale

Donner la priorité au bien-être des membres de l’équipe

Si l’entreprise souhaite diminuer efficacement les arrêts maladie pour problèmes de santé mentale, elle doit avoir une vraie stratégie. Une telle approche doit comprendre le bien-être physique et psychologique des employés comme un continuum à respecter. Comprendre que le travail ne doit pas être une cause de détresse psychologique importante ou une perturbation des bonnes habitudes de soins personnels est fondamental.

Chez ifeel, nous travaillons en partenariat avec des entreprises du monde entier pour inspirer la croissance humaine et guider les organisations dans l’instauration d’une culture positive du bien-être mental. Une approche sur mesure et centrée sur les personnes qui place la santé de vos collaborateurs au centre, en tant que pilier fondamental pour attirer et retenir les talents ainsi que pour renforcer leur sentiment d’appartenance.

Une solution unique, complète et évolutive qui utilise la puissance des données pour fournir une compréhension holistique du bien-être psychologique de vos employés, tout en garantissant la qualité du service et la confidentialité pour votre équipe.

Nous espérons que cet article sur l’augmentation des arrêts maladie liés à la santé mentale vous a intéressé. Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les solutions d’ifeel en matière de bien-être mental pour les entreprises, il vous suffit de demander et nous contacterons votre équipe dans les plus brefs délais.

  • Nueva llamada a la acción
  • Nueva llamada a la acción
  • Découvrez nos articles sur le même sujet

    travailleurs du savoir
    Bien-être au travail

    Travailleurs du savoir ou Knowmads

    On les appelle travailleurs du savoir, et on les appelle même « knowmads », ou nomades du savoir, en référence à leur grande mobilité professionnelle.